Sashird Lao – 3 Secrets

10,00 €
TTC

Quantité

  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • Livraison rapide Livraison rapide
  • Service après-vente Service après-vente

Deuxième album de ce trio pharaonique, saxophonico-trombonistique, mixage singulier de voix plurielles, beatboxant les mots et les loops d’une furieuse mixture de racines orientales aux confins jazzistiques inexplorés. Sur  3 Secrets le trio part à la recherche d’Adeline la Coquine dans le tout Paris noctambule, au son du grand orchestre de BENNY GOODMAN. Tout s’accélère lorsqu’une “scat ” poursuite effrenée s’engage entre deux adorateurs du grand MILES, que seule la chaleur d’un soleil oriental saura apaiser. Vient alors l’heure d’abattre ses cartes quand JACO s’invite à la table des trois secrets. On y révèlera entre autres l’inquiétant double-jeu de l’homme-contrebasse et le repentir du trompettiste qui croone à sa belle, partie dans les bras d’un autre “It Never Entered My Mind” Il l’aimera encore pourtant… Nuit et jour. “Oleo” lui aurait soufflé tel un sésame le vieux sage SONNY, à la veille d’un aller sans retour dans les dunes ellingtoniennes, à dos de Caravan.

« L’impression de fraîcheur qui avait dominé la découverte de ce nouveau groupe de Jazz vocal lors de la sortie de « Watsdis » ne se dément assurément pas. Comme pour le précédent album, notre trio de chanteurs, saxophonistes, body drummers, bourrés de talent et d’envie, surfe sur la tradition des Double SIx, des Manhattan Transfer Ou de Bobby MeFerrln en détournant à leur façon les standards du répertoire qui vont de Benny Goodman à Mlles, Rollins ou Mlngus. En y ajoutant leurs propres parOles et leur touche « personnelle » parfois décalée mals pas trop, souvent très respectueux de la tradition mals aussi Inventifs lieur façon, Sashlrd Lao s’amuse à chanter et jouer avec un plaisir évident décloisonnant aussi les frontières entre chanteurs et Instrumentistes, Avec un soin particulier porté aux arrangements, Ils parviennent à imprimer leur marque de fabrique. Et si l’album plutôt réussi reste assez sage, l’écoute des plages enregistrées en « iive » où ils se lachent vraiment donne envie d’aller les découvrir sur scène. » – Jean-Marc Gellin – Jazzman – Juin 2009

Fiche technique

Année
2009